pierrerolland-cyclisme.fr Vestibulum |

Accueil - Site Officiel Pierre ROLLAND Site Officiel du Cycliste Professionnel

Pierre passa son enfance à Ouzouer-sur-Trézée avec ses parents et ses sœurs. Ne pratiquant pas de sport, il avait beaucoup de mal à se canaliser. Arrivé sur Orléans en 1999, à l’âge de 13ans, Pierre qui désormais vivait seul avec ses parents, fît une belle rencontre amicale. Et, c’est à partir de là que tout commença…


En effet, il sympathisa dès son arrivée dans le nouveau collège, avec un camarade de classe pratiquant le vélo : Benjamin Gault (qui est son meilleur ami encore aujourd’hui). Avec l’envie et la curiosité  de découvrir son monde à partir des commentaires qu'il en faisait les lundis, au lendemain de ses compétitions du week-end, Pierre le suivit un mercredi après-midi à l’entrainement de VTT, puis le mercredi suivant et ainsi de suite. Un peu plus tard,  il rencontra son 1er entraineur qui fût son mentor : Pascal Agogué. Il lui donna le goût de la compétition et du dépassement de soi-même. Cela porta ses fruits : Pierre changea de discipline en passant du VTT au cyclisme sur route et enchaîna les victoires en cadet puis en junior. Il grimpa ainsi les échelons chez les jeunes jusqu'aux championnats du monde junior en 2004, à Vérone où il finit 14ème.


La suite, presque tout le monde la connaît !


Deux années passées en Bretagne, à Super Sport 35 -l'équipe de DN1 de Stéphane Heulot, Lylian Le Breton et Xavier Jean-, il passe ensuite professionnel en 2007 avant même de fêter ses 20 ans, dans l'équipe cycliste du Crédit Agricole, dirigée par Roger Legeay. L'aventure dura deux années : très bonnes et très riches en expérience. Pierre décrocha ses premiers succès chez les pros avec une étape de la Tropicale Amissa Bongo, et une étape du Tour du Limousin. L'année suivante, il brilla sur les grandes épreuves internationales comme Paris-Nice et le Dauphiné Libéré où il fit de belles places d'honneur, et remporta également le maillot à pois. Cela l'amena à une sélection en équipe de France pour les J.O. de Pékin en 2008. Cette fin de saison fût malheureusement moins joyeuse avec l'arrêt soudain du sponsor Crédit Agricole. Pierre, très attaché à cette équipe, dut prendre son envol ailleurs.



Il atterrit alors dans l'équipe très populaire de Jean-René Bernaudeau : Bouygues Télécom, où il sera destiné à être un « futur leader ». Nouveau départ avec de nouvelles responsabilités : pas évident quand on a tout juste 22 ans ! Il va ainsi découvrir le Tour de France cette année-là, en 2009 : 20ème à Paris, 4ème meilleur jeune. Belle performance mais pas d'épanouissement personnel !

L'année suivante, Pierre retrouva le chemin de la victoire avec une étape du Tour de Lorraine, le maillot à pois du Critérium International et un Tour de France offensif où il fût à 4 reprises aux avants postes comme dans l’étape du 14 juillet où il termine avec une belle 4ème place ! A la fin de saison, Pierre se retrouva une nouvelle fois dans la situation d'un éventuel arrêt de son équipe. Sa parole donnée, il resta jusqu'au bout de l'aventure avec ses équipiers dans l'espoir de retrouver un sponsor. Il eut raison de ce choix, sauvé in extremis (mais sauvé !) par le groupe EUROPCAR. L'aventure continue alors avec J-R Bernaudeau.


Durant l’hiver 2010, Pierre rencontra Jean-Philippe ROBERT, coach de fitness dans une salle de sport sur Orléans. Ce dernier, passionné de cyclisme, lui proposa ses services pour aider le sportif orléanais à développer ses compétences sportives en s’entrainant plus spécifiquement. Formant ce nouveau duo de choc  avec « Jean-Phi », Pierre évolua très vite et vu son travail récompensé dès la saison suivante notamment sur le Tour de France 2011 où il fût le lieutenant du maillot jaune de Thomas Voeckler pendant plus de 10 jours, présent avec les meilleurs coureurs en montagne au soutien de son leader. Puis, quelques jours avant l’arrivée du Tour à Paris, le 22 juillet 2011, ce fût la consécration : il remporte la 19ème étape à l'Alpe d'Huez en lâchant à 2 km de l'arrivée, le champion olympique Samuel Sánchez et le triple vainqueur du Tour Alberto Contador ! C'est la deuxième victoire d'un Français à l'Alpe d'Huez après celle remportée par Bernard Hinault en 1986 et la première sur ce Tour 2011. Il termine à la 10ème place du classement général et remporte ainsi le maillot blanc de meilleur jeune du Tour de France.


En 2012, après un hiver intense en préparations avec son entraineur, Pierre s'imposa dès le début de la saison, en février, lors d'une étape de l'Étoile de Bessèges. Mais le coureur n’a en tête que le Tour de France et est impatient d’y être pour pouvoir réitérer un exploit comme l’année passée et ainsi pouvoir confirmer son nouveau statut de grand grimpeur du Tour.  Le 12 juillet 2012, c’est chose faite : il remporte la onzième étape du TdF à la Toussuire, en solitaire, après une échappée de plus de 120 km et arrive 8ème du classement général à Paris.


Pierre, gagnera en avril 2013, une étape du Circuit de la Sarthe ainsi que le classement général. C’est sa première victoire dans une course du genre. Malheureusement pour lui, sur le Tour de France 2013, malgré une très bonne forme, Pierre ne connaît pas la réussite des années passées : il porta le maillot à pois de meilleur grimpeur pendant plus de 11 jours mais il ne parvint pas à le ramener sur les Champs Elysées. Il finit tout de même à la 24ème place au classement général.


            En 2014, pour sa première participation, Pierre a brillé sur le Tour d’Italie en rivalisant au quotidien avec les meilleurs. Il termine à une très honorable 4ème place au classement général final du Giro. Un mois plus tard, il prend le départ du Tour de France où il finit à la 11ème place au général. En enchaînant 2 grands tours cette année là, Pierre a acquis de l’expérience et de la maturité.


En 2015, toujours sous les couleurs du Team Europcar, Pierre est proche de réaliser l'exploit sur le Tour de Catalogne en prenant le maillot de leader dès les premières étapes. Cependant, victime du froid lors de la 4ème étape, il perdra de précieuse minutes au classement général et par conséquent le maillot. Sur le Tour de Castille-et-León, il réussit à remporter la troisième étape, ainsi que le classement général.

Son objectif principal de la saison 2015 reste le Tour de France. Malgré une stratégie très offensive durant ces 3 semaines, il ne parvient pas à lever les bras sur ce Tour : il finit tout de même 2ème de l’étape à Saint-Jean-de-Maurienne et terminera surtout à une belle 10ème place au classement général final de la plus grande course du monde.


           Pour l’année 2016 (l’année de ses 30 ans), Pierre a décidé de prendre son envol vers l’équipe américaine CANNONDALE -dont le manager est Jonathan Vaughters- afin de viser de nouveaux challenges sous ses nouvelles couleurs jusqu’en 2018 !



Pierre est né le 10 octobre 1986, à Gien dans le Loiret.


Ses parents, Jean-Pierre et Chantal, l'ont élevé à la campagne dans un contexte très familial avec ses 3 grandes sœurs : Stéphanie, Françoise et Anne-Sophie.


Il vit maintenant à Orléans depuis une vingtaine d’années et partage sa vie avec Marion, sa femme, et leur fille Jade, née en aôut 2014.

Palmarès Biographie Quelques photos... Vidéo retraçant la carrière de Pierre par Sport’eez Pierre et Cyril Gautier en 2004. Jean-Philippe ROBERT, l’entraineur de Pierre. Podium du  Tour de France 2011  sur les Champs Elysées.